25 juillet 2009

La Fourmi et la Cigale

Une fourmi fait l’ascension
d’une herbe flexible
elle ne se rend pas compte
de la difficulté de son entreprise

elle s’obstine la pauvrette
dans son dessein délirant
pour elle c’est un Everest
pour elle c’est un Mont Blanc

ce qui devait arriver arrive
elle choit patatratement
une cigale la reçoit
dans ses bras bien gentiment

eh dit-elle point n’est la saison
des sports alpinistes
(vous ne vous êtes pas fait mal j’espère ?)
et maintenant dansons dansons
une bourrée ou la matchiche.

Raymond QUENEAU

Gall__Emile__1846_1904___atelier_de____mod_le_de_d_cor_pour_le_service_Fables___Mus_e_d_Orsay

Atelier d'Emile GALLE - Modèle pour le service "Fables" - Musée d'Orsay (Europeana)

Posté par flomar à 11:24 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur La Fourmi et la Cigale

    Tiens, nous avons toutes les deux mentionné la fourmi dans nos billets ! la tienne est très amusante.

    Posté par Aifelle, 26 juillet 2009 à 06:28 | | Répondre
  • # Oui, Aifelle, de fil en aiguille (si j'ose dire en ce qui te concerne !!!), nos esprits se rencontrent ... Après les hortensias, les fourmis ! Je suis sûre que Queneau adorait les haikai ... et moi j'adore les jongleurs de mots.

    Posté par Florence, 26 juillet 2009 à 10:10 | | Répondre
  • Tu peux peut-être éclairer ma lanterne. Dans le livre que j'ai mentionné l'auteur écrit : les haiku au pluriel, sans "s" et toi les haikai ... sais-tu le pourquoi de ces deux orthographes différentes ?

    Posté par Aifelle, 27 juillet 2009 à 13:32 | | Répondre
  • # Aifelle, je croyais que c'était un pluriel irrégulier, mais je pense finalement que ce sont des synonymes.

    Posté par Florence, 27 juillet 2009 à 21:27 | | Répondre
Nouveau commentaire